Folio 83rb

C’on doit faire lai jornee

Comment la persone qui demoure en l’estait dou siecle se doit chescun jour maintenir et gardeir.

Tantost com on s’esveille aprés la mie neut, a queil houre que ce soit avant que on se lievet, doit on faire lou signe de la croix .iij. fois en mi sa chiere en nom de lai sainte trinitei. Et pues si doiz dire: ‘Biaulz Sires, Deux omnipotens, loweiz et graciez soies vous de vous meismes, de vous celestienes creatures et des terriennes en tous vos commandemens et vos euvres. Et je pechieres non dignes que vous dignaistes creeir et faire et deffaire quant vous plairait, vers vous ai trop meffait dont je me repens et promet amendement et cri merchi et requier pardon. Et si pri a la benoite vierge Marie, lai vostre sainte meire, et a tous sains et a toutes sainctes qu’il vous prient que vous me pardonneiz mes meffaiz et me deffendeiz de pechiet et me donneis graice que je weuille, puisse, et saiche en ceste morteil vie deservir la vie pardurable. Amen’.

Pour les besongnes temporeilz.

Si tost com il auerait ce dit en son lit meisme se doit pourpenseir ententivement queil choze il devrait faire a cellui jour de besongne et porrait pour lui et pour aultrui ou en commun dou pays profitier tant com a lui en affiert. Et doit choxir et crieir a son pooir tous les millours et asseoir et affermeir en son cuer la maniere pour quoi il deverait esploitier et dire par .iij. fois pour mieulz savoir et retenir.

Ce que li persone doit faire au matin.

Et puis quant on se lievet au matin doit on faire .iiij. chozes qui sont general chascun jour, dont les .ij. sont de l’arme, et la tierce dou corps, et la .iiij. de chevance. La premiere est d’aleir au moustier et oyr lou servise de nostre Signeur dignement et faire orison teile c’on la sceit et doit on avoir lou cuer a Deu parfaitement. La .ij. est de fair aumones selonc lui queiles qu’elles soient, grandes ou petites, se ce n’estoit tant soulement que de .i. denier et senz penre nulle vaine gloire.

Ce que li persone doit faire quant il est revenu de l’esglise.

Si persone doit aleir en son hostel quant il ait oye messe et mettre aucun conroi en lui et amendement, se ce n’estoit que rongnier ses ungles. Et puis se doit pourveoir d’aucune chevance selonc ce que mestier li est, ou de faire aucun amendement en son hosteil et en sa terre qu’il ait ou en aucuns affaire selonc ce que on est. Et trestout ceci doit estre parfait au matin.

Aprés doit on vigorousement entendre et senz delai au chozes qui on ait assizes en son cuer et pensees ains que on se levast de son lit et auz aultres Folio 83va que puis sont avenues par accidant, se elles sunt hastives, se aucunes en y ait. La plus courte voie qui soit a delivrance si est que on entende a faire sens peresse, car en faisant parfait on, et en chassant ataint on, et qui ataint si prant. Et qui puet panre et il respite jusques a londemain, teil choze puet avenir que jamais ni ataindrait, et teil se cuide espargnier qui s’encombre et avient a ceaulz qui dient une altre fois il attendrait. Et teilz y ait qui dient : ‘je commanderai a cellui qui face teil choze’, et quant elle est mal faite, si s’en corroucent et ensi demourent encombreiz longement.

Et avient alcune fois que on met tant de besongnes l’une sus l’aultre que on laist a faire les unes pour les aultres pour les cherges que on y voit a faire, et s’en laist plusours a faire par obliance. Et en est on acune fois si entrapeiz que on ne sceit a laqueile on doit commencier, et se on les eust faites a l’ore qu’elles cheoient, on les eust mieulz faites et plus aaize et mieulz asseviez et a moins de courrous. Lucans dit que quant Jullius Cesar entreprenoit une choze a faire, ne cuidoit riens avoir fait tant com il avoit riens a faire. De tout ce que on ait a faire en .i. jour doit on avoir fait en demi jour. Et se on ne puet tout faire, si l’on doit on commandeir a faire par ses maisnies et regardeir comment il l’ont faite.

Ausi on doit chastieir et adrecieir les enfans a bien faire et a Deu servir et aleir volentiers en l’esglize et a estre de belle maniere.

C’est ce que on doit faire aprés maingier.

Car aprés ce c’on ait but et maingiet doit on reposeir une hore. Et aprés ce se doit on delitier en aucune choze por avoir lou monde et pour avoir repoz en son cuer et lui aaisier senz pechieit et sen honte.

C’est ce c’on doit faire a la vespree.

On doit estre a la vespree entre les gens pour veoir, oyr, et apanre, et dire aucuns biens selonc ce que Deux lour ait donnei de graice. Et la nuit se doit reposer jusques a la mie nuit.

De ceulz qui ne doient mie tenir ceste ordenance.

Ceste devise n’est pas faite pour les labourous, ne pour les povres gens le mestier qui pour lou vivre lour font aultrement par estevoir, ne pour altre qui par destresse de signour lou font aultrement pour commandement dou servaige, ne au gens de penance ne a ciaulz qui par lou commandement ou establissement de sainte esglize lou font aultrement.

About this text

Title: C’on doit faire lai jornee.
Author: Anon.
Edition: Taylor edition
Series: Taylor Editions: Ex Scriptore
Editor: Transcribed by Anne Mouron. Encoded by Emma Huber.

Identification

Paris, Bibliothèque nationale de France, MS Français 9558, fol 83r-v

Contents

This manuscript contains several works, some quite short, and most of them of a didactic or moral nature.

  • 1 French calendar (a l’usage de Metz), ff. 1r-6v
  • 2 Treatise of cosmography by ‘Jehan Fusoris’ of Metz (1432), with some diagrams, ff. 7r-20r
  • 3 Folios left blank, ff. 20v-21r
  • 4 Partial Table of Manuscript Contents, f. 21v
  • 5 Folio left blank, f. 22r-v
  • 6 Aucuns enseignemens de la foy catholique, ff. 23r-24r
  • 7 Les xij vertus pour estre a Deu agreable, f. 24r
  • 8 Un bon enseignement, f. 24r
  • 9 Pour mediter, f. 24r
  • 10 Saint Ansalmes demande a lui mesime qu’est peschiet, f. 24r
  • 11 Un Ave Maria que maistre Sufflet me donnat, f. 24v
  • 12 Comment tuit pechiez descendent de couvoitize, f. 24v
  • 13 De mauvaise devotion a Deu, f. 24v
  • 14 Lou Dyalogue saint Gregoire, ff. 25r-53v
  • 15 Comment saint Gregoire ensigne que on doit estre avisez de .iij. temps, f. 53v
  • 16 Les .vij. martirs corporelz sens mort, f. 53v
  • 17 Pour servir Deu liement, f. 53v
  • 18 Li livres hystorialz abbrigiez que freires Vincens de Beauvaiz de l’ordre des Preschours fist, ff. 54r-77r
  • 19 Des .iiij. estaiges ou mansions d’enfer, f. 77r
  • 20 Lou rendaige que li persone doit faire, f. 77r
  • 21 Des ensignemens Seneques lou philosophes, ff. 77v-81r
  • 22 Ensignemens de doctour, de maistre et de philosophe, ff. 81r-82r
  • 23 Auctoriteiz de philosophe, f. 82r
  • 24 Pluseur ensignemens de saint et de maistre, ff. 82r-83r
  • 25 C’on doit faire lai jornee, f. 83r-v
  • 26 L’epistre saint Bernard dou gouvernement des chozes familieres, ff. fols 83v-84v
  • 27 Comment on doit penceir c’on ne diceit en lai fin ‘helaiz’, f. 84v
  • 28 Les .vij. oeuvres de misericorde dont nostre sires arguerait au jour dou jugement les persones, f. 84v
  • 29 Ce que plusour philosophe dient dou roi Alixandre londemain qu’il fut mis en terre, ff. 84v-85r
  • 30 Auctoriteiz de saint et de grant maistre, f. 85r
  • 31 Les .vij. dons dou saint esperit, f. 85r-v
  • 32 De confession, ff. 85v-86r
  • 33 Encor de confession, f. 86r-v

Physical description

Materials: Parchment

History

Origin

1301-1400; Middle French.

Error reporting

If you notice an error in the transcription, or an alternative reading, please email the ex scriptore team.

About this edition

This is a facsimile and transcription of ‘C’on doit faire lai jornee’. It is held by the Bibliothèque nationale de France (shelfmark: MS Français 9558). The Bibliothèque nationale de France has digitised the whole manuscript which is available with a longer description at: https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9060828s. For a bibliography see: https://archivesetmanuscrits.bnf.fr/ark:/12148/cc570936. For other descriptions of the manuscript, see Jonas, Section Romane: https://jonas.irht.cnrs.fr/consulter/manuscrit/detail_manuscrit.php?projet=73296 and

Arlima: https://www.arlima.net/mss/france/paris/bibliotheque_nationale_de_france/francais/9558.html .

Transcribed from: Bibliothèque nationale de France, MS Français 9558. At the end of the last text, ‘Encor de confession’ (fol. 86v), one finds the following Latin inscription in a larger script: ‘Ego Arnulphus Thirieti de Clareyo, canonicus Metensis et curatus de Spinallo, Tullensis diocesis, emi hunc librum Metis, anno Domini 1457, pro precio octo scutorum aurorum veri ponderis cugni regis Francorum, etc. Jhesus’.

The transcription was encoded in TEI P5 XML by Emma Huber.

Availability

Publication: Taylor Institution Library, one of the Bodleian Libraries of the University of Oxford, 2021. XML files are available for download under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License . The images are reproduced from the Bibliothèque nationale de France which has declared them Public Domain. https://gallica.bnf.fr/view3if/ga/ark:/12148/btv1b9060828s .

Source edition

C’on doit faire lai jornee. France, 1301-1400

Editorial principles

Created by encoding transcription from manuscript.

‘ct’ has been transcribed as ‘tt’, following modern usage.